Netflix : le top 20 des meilleures séries de 2022 à rattraper d’urgence !

Dahmer, Inventing Anna, Sandman ou encore MercrediLes séries ayant rencontré un beau succès sur Netflix en 2022 ont été nombreuses. S’il est parfois difficile d’échapper à ces fictions tant elles sont sur toutes les lèvres des spectateurs, il n’est pas toujours possible de les regarder, faute de temps. Surtout que certaines nouveautés, ayant moins fait le buzz, valent aussi le détour. L’année 2023 pointant ainsi le bout de son nez, Télé-Loisirs a décidé de vous conseiller et de vous proposer son Top des 20 meilleures séries sorties sur la plateforme de streaming cette année afin de les rattraper durant les fêtes. Une sélection qui ne contient que des nouveautés en fiction (et non pas les nouvelles saisons de séries). Il y en aura pour tous les goûts !

1899, à voir absolument

Un paquebot quitte le vieux continent en 1899, direction New York. En pleine mer, l’équipage reçoit un mystérieux message provenant du Prometheus, un navire porté disparu depuis plusieurs mois. Contre toute attente, le capitaine décide de lui porter secours. Et va faire une découverte stupéfiante… Captivante, complexe et cauchemardesque, cette odyssée fantastique et énigmatique par les créateurs de la série Dark s’avère hautement addictive ! Et suscite déjà de nombreuses théories… L’une des séries les plus folles de l’histoire de Netflix.

La suite sous cette publicité

All of Us Are Dead, des zombies qui rendent accro

Un lycée situé dans la petite ville de Hyosan devient l’épicentre d’une épidémie liée à un virus zombie. Pris au piège, les élèves doivent lutter pour s’échapper et éviter d’être contaminés à leur tour. Une série sur les zombies qui apporte enfin quelque chose de nouveau et offre un scénario qui tient la route. Malgré la violence présente dans la fiction, elle nous rend très vite accro et propose un discours choc sur le harcèlement scolaire. Une des séries qui a marqué l’année sur Netflix.

Alma, une petite pépite à découvrir

Après avoir survécu à un accident de bus qui a entraîné la mort de presque tous ses camarades de classe, Alma (Mireia Oriol) se réveille à l’hôpital sans le moindre souvenir de la tragédie, ni de son passé. Sa maison regorge de souvenirs qui ne sont pas les siens et l’amnésie comme le traumatisme dont elle souffre provoquent chez elle des terreurs nocturnes, ainsi que des visions qu’elle ne parvient pas à élucider. Avec l’aide de ses parents et de ses amis, devenus de parfaits inconnus, elle va tenter de percer le mystère qui entoure son accident, tout en s’efforçant de reprendre sa vie et de retrouver son identité. Prenante et intrigante, cette série frôle avec le fantastique et on adore ça !

La suite sous cette publicité

Anatomie d’un scandale, un thriller à regarder tout de suite

Quand son époux, le ministre James Whitehouse (Rupert Friend), est accusé de viol, Sophie (Sienna Miller) entame une enquête dans le dos de ce dernier pour connaître la vérité. Derrière ce thriller politique et judiciaire adapté du roman éponyme de Sarah Vaughan se cachent deux célèbres showrunneurs du petit écran : David E.Kelley (Ally McBeal, Big Little Lies) et Melissa James Gibson (saisons 5 et 6 de House of Cards). Plus qu’un thriller politique, Anatomie d’un scandale nous happe aussi car elle entre pleinement dans l’intimité de ce couple en crise. La série brosse avec justesse le portrait d’une femme trahie mais toujours amoureuse.

Archive 81, une fiction angoissante

Dans cette série librement adaptée d’un podcast éponyme, Dan Turner (Mamoudou Athie), archiviste, a pour mission de restaurer de vieilles cassettes vidéo d’un documentaire tourné en 1994. Au fil de son travail, il nourrit peu à peu une obsession pour la réalisatrice du film, Melody Pendras, qui a connu une fin atroce vingt-cinq ans plus tôt. Lorsqu’un un événement surnaturel les fait se rencontrer, il se met en tête de changer le cours du temps… Dérangeante et fascinante, Archive 81 arrive avec succès à créer une ambiance angoissante et oppressante. Nous embarquant dans l’étrange, elle ne cesse de nous intriguer et de nous passionner. Difficile de décrocher une fois les épisodes lancés.

La suite sous cette publicité

Cyberpunk: Edgerunners, l’une des séries du moment

Dérivée du jeu vidéo Cyberpunk 2077, cette série animée raconte une histoire indépendante sur 10 épisodes à propos d’un enfant des rues essayant de survivre dans une ville du futur obsédée par la technologie et les modifications corporelles. Ayant tout à perdre, il choisit de rester en vie en devenant un edgerunner, un hors-la-loi mercenaire également connu comme un cyberpunk. Très bien réalisée et bluffante, cette série pleine d’action et forte en émotions est une pure réussite.

Dahmer, une des séries de l’année avec Severance (Apple TV+)

De l’histoire horrifique du tueur en série américain Jeffrey Dahmer, “le Cannibale de Milwaukee”, Ryan Murphy et Ian Brennan tirent une chronique intimiste et sociale. Sans sensationnalisme, ce récit terrifiant dépeint de façon saisissante – grâce à l’extraordinaire performance d’Evan Peters – les démons qui hantent Dahmer, fait découvrir la personnalité des victimes et replace les faits dans le contexte de l’époque, sur fond de violence, de racisme et d’homophobie. Difficile de ne pas avoir entendu parler de cette fiction tant elle a animé toutes les conversations pendant plusieurs mois. Elle continue d’ailleurs à battre des records… Une des séries les plus sombres de l’histoire de Netflix.

La suite sous cette publicité

Détox

Elle est arrivée sans tambour ni trompette, mais cette série française est sans conteste la bonne surprise de la rentrée. Au bout de leur vie et après une soirée sacrément arrosée, deux cousines (incarnées par Tiphaine Daviot et Manon Azem) décident d’en finir avec Internet, les réseaux sociaux et autres applications très utiles et d’entamer une détox digitale. Fine et bien écrite, réalisation soignée et rythmée, comédiens au taquet et répliques qui font mouche : Détox ne paye peut-être pas de mine mais elle est un sans-faute du début à la fin. La fiction bénéficie en sus d’un chouette casting : Charlotte de Turckheim, Helena Noguerra, Laurent Bateau…

En un battement, la nouvelle série préférée des abonnés Netflix

Obsédé par l’idée de venger sa femme de l’organisation de trafic d’organes qui l’a tuée pour prélever son cœur, Simon noue une relation avec la patiente qui l’a reçu, Camila, qui n’est pas au courant de cet assassinat orchestré par son mari. Un mélange de drame, d’action et de sensualité dans cette série colombienne qui a rapidement touché les abonnés de Netflix. Elle fera chavirer votre cœur à coup sûr !

La suite sous cette publicité

Inventing Anna, quelle série incroyable !

Manipulatrice et mythomane, Anna Sorokin, alias Anna Delvey, n’a jamais eu la langue dans sa poche. En 2013, âgée de seulement 22 ans, elle réussit à infiltrer les cercles fermés de fortunés Américains en se faisant passer pour une riche héritière. Pendant plus de quatre ans, elle s’offre la grande vie en escroquant ses victimes de plusieurs centaines de milliers de dollars, de New York à Paris. En 2017, le masque tombe : elle est arrêtée par les autorités américaines et la presse commence à s’emparer de cette histoire vraie complètement folle. C’est là que commence la nouvelle série de Shonda Rhimes. Portée par la merveilleuse Julia Garner (Ozark), cette fiction passionne avant tout pour son histoire originale et nous captive par la seule force de son héroïne !

Kleo, quelle bonne surprise du moment

Après la chute du mur de Berlin, Kleo, une ancienne tueuse d’espions, est libérée et se lance dans une vengeance contre les personnes qui ont conspiré pour la trahir. Pendant tout ce temps, elle est suivie par Sven, un policier de Berlin-Ouest. Un scénario intelligent et des rebondissements en cascade pour cette fiction aussi captivante que déjantée. L’actrice principale est épatante dans ce rôle d’espionne psychopathe déterminée à se venger et l’humour de ce programme apporte un vrai vent de fraîcheur. Et si vous aimez Kleo, cette autre série devrait vous plaire.

La suite sous cette publicité

La Femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre, la parodie des films psychologiques

Seule et légèrement portée sur la bouteille, Anna passe ses journées à observer ses voisins par la fenêtre. Un soir, elle affirme être témoin d’un meurtre dans la maison en face de la sienne… Mais est-ce vraiment ce qu’elle a vu ? Portée par Kristen Bell (Veronica Mars, The Good Place), cette minisérie, entre thriller et comédie policière, semble parodier le film de Joe Wright, La Femme à la fenêtre, sorti en mai 2021 sur Netflix. L’humour utilisé dans cette parodie satirique des thrillers psychologiques est exquis et fonctionne à merveille. La série arrive même à nous déstabiliser lorsqu’elle verse dans le sérieux. Une réussite !

Quelle série Netflix à ne pas rater ? Le goût de vivre

En partant étudier quelques semaines à Florence, Amy est loin de se douter à quel point sa vie va changer. De sa rencontre avec Lino naît une magnifique histoire d’amour, qui se heurte malheureusement à la maladie. Cette romance bouleversante vous fera verser bien des larmes, mais elle offre aussi un beau message d’espoir, à travers la force de ces deux personnages. Une série tirée d’une histoire vraie et portée de bout en bout par l’interprétation toujours juste de Zoe Saldana. Voici longtemps qu’une série ne nous avait pas touchés à ce point.

La suite sous cette publicité

Quelle est la série le plus regardée en 2022 ? C’est Mercredi !

Netflix s’approprie l’histoire de l’indémodable Famille Addams et la revisite. À la réalisation de cette fiction, on retrouve le grand cinéaste Tim Burton (Edward aux mains d’argent), connu pour son amour des gentils monstres rejetés par la société. La série revient sur les années d’étude de la fille aînée des Addams. Bien qu’il s’adresse avant tout aux adolescents, ce conte gothique se dévore comme un petit bonbon. Sortie fin novembre, Mercredi n’arrête pas de passionner les foules et de faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Plan de carrière

Ingrid Yun (Arden Cho), une jeune femme idéaliste, souhaite devenir la première associée junior américano-asiatique de Parsons Valentine, un cabinet d’avocats d’élite de Manhattan. Ingrid se bat pour se frayer un chemin à travers ces structures de pouvoir masculines, tout en gérant sa vie sentimentale. Mais la compétition pour obtenir une promotion convoitée met à l’épreuve son sens moral et sa loyauté envers ses amis. Si cette dramédie juridique et romantique n’est pas révolutionnaire, elle nous a tout de même fait passer un bon moment. Rapidement, on s’est pris au jeu de cette série et on a pris plaisir à suivre le quotidien d’Ingrid. Une fiction qui fait du bien !

La suite sous cette publicité

Que regarder sur Netflix ? On vous propose Sandman

La légende du marchand de sable prend vie sous les traits de Tom Sturridge. L’acteur incarne le Seigneur des Rêves donnant forme aux mythes et chimères du sommeil paradoxal. L’adaptation éponyme du comics de Neil Gaiman est une œuvre étrange et fantasmagorique, qui nous transporte dans l’univers onirique apparaissant dès lors que les humains ont les paupières closes. Avec son esthétique baroque et sa narration symboliste, elle n’est pas si simple d’accès mais sa beauté est enivrante. Un des événements de l’année sur Netflix.

The Midnight Club

Après les très réussies The Haunting of Hill House et Bly Manor, le prodige de l’horreur Mike Flanagan a récidivé cette année en adaptant The Midnight Club, le roman d’un autre maître du genre : Christopher Pike. L’intrigue nous mène au cœur d’un établissement spécialisé dans l’accueil d’adolescents et jeunes adultes en phase terminale. Tous les soirs, à minuit pile, huit patients se réunissent pour se raconter des histoires effrayantes. Bientôt, les choses vont prendre une tournure des plus effrayantes. The Midnight Club nous a convaincus grâce son mystère, ses émotions et sa touche d’horreur. Sans doute une des meilleures séries Netflix du genre.

La suite sous cette publicité

The Watcher

Après Dahmer : Monstre – l’histoire de Jeffrey Dahmer, l’hypercréatif ou hyperactif Ryan Murphy s’attaque cette fois à un bien inquiétant fait divers survenu dans le New Jersey. Dans cette minisérie en sept épisodes, Naomi Watts et Bobby Cannavale forment un couple heureux qui s’installe avec ses deux enfants dans une nouvelle maison de rêve. Bientôt, la famille commence à recevoir de mystérieuses lettres de menace d’un harceleur… Un casting de haute volée pour cette série adaptée d’une histoire vraie qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

Uncoupled

Michael (Neil Patrick Harris) est quitté par son conjoint après près de 20 ans ensemble et se remet en quête de l’amour. Seul hic, Michael a beau être un agent immobilier qui rencontre le succès, sur le plan amoureux, il est devenu un has been complètement perdu au milieu des nouveaux codes de drague, entre Grindr et les flirts virtuels… Une sitcom américaine qui propose un tout nouvel angle et qui possède de nombreuses qualités, à commencer par son casting.

La suite sous cette publicité

Vikings : Valhalla

Dans la mythologie nordique, le Valhalla est le paradis des grands guerriers. C’est le cas des héros de cette suite qui se déroule cent ans après l’ultime épisode de la série originelle, à l’aube du XIe siècle. On y suit le destin de figures scandinaves : Leif Eriksson, explorateur légendaire, et sa sœur Freydis Eriksdotter, fiers enfants d’Erik le Rouge, mais aussi Harald Sigurdsson, impitoyable prince du Nord. Au menu : du sang, des larmes, de la sueur… et de la romance !

Netflix : le top 20 des meilleures séries de 2022 à rattraper d’urgence !