Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir

Pour vous aider à vous retrouver dans son casting touffu, voici notre guide des personnages de la série Amazon Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir.

Game of Thrones et ses milliers de personnages affublés de noms et de titres imprononçables vous ont traumatisé ? Vous avez déjà fait des réserves d’Ibuprofen pour essayer de vous y retrouver dans Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir ? Pas de panique, Ecran Large est là. Avec notre guide synthétique des personnages, vous serez parés pour vous y retrouver dans la série de J.D. Payne et Patrick McKay. Une aide qui vous permettra de retrouver les infos-clés en un coup d’oeil et assurera  un certain confort de visionnage aux profanes de l’univers de J.R.R. Tolkien.

 

Pas de panique

 

NB : La chronologie des récits de Tolkien s’étend sur plusieurs millénaires, mais les showrunners ont fait le choix de compresser l’échelle temporelle, ce qui mène déjà à quelques incongruités en la matière (notamment en ce qui concerne Númenor, où beaucoup de choses ont été mélangées) . Ne sachant pas si la série démarrerera en l’an 1 du Deuxième Âge ou plutôt à la création des Anneaux en l’an 1500 du Deuxième Âge, ni sur quelle étendue temporelle se déroule la série, nous prendrons par commodité comme point de départ la forge des Anneaux de Pouvoir.

Par ailleurs, n’oubliez pas que Tolkien a beaucoup réécrit ses différents récits, et nous vous présentons ici les versions les plus communément admises (et globalement, les variations restent assez mineures, du moins en ce qui concerne les personnages présentés ici). Enfin, afin de conserver le plaisir de la découverte, nous ne spoilerons rien des évènements postérieurs à la forge des Anneaux, et nous nous en tiendrons à ce que la promotion d’Amazon a déjà dévoilé des personnages. Pour les évènements antérieurs, afin de préserver les éventuels flashbacks auxquels la série pourrait avoir recours, on s’en tiendra au strict nécessaire de contextualisation. Ce guide est donc SANS SPOILER.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photoL’absence de spoilers rend heureux

 

GALADRIEL (MORFYDD CLARK)

Créée par : Tolkien

Race : Elfe (Ñoldo)

Âge : environ 3400 ans lors de la forge des Anneaux de Pouvoir

Liens de parenté : lointaine cousine de Celebrimbor, grande-tante de Gil-Galad

Rang : princesse mixte du clan Ñoldor et du clan Teleri, affiliée au clan Ñoldor

Vue dans les films de Peter Jackson : oui

Pour résumer : Annoncée comme le personnage central des Anneaux de Pouvoir – du moins pour la saison 1 -, Galadriel est une princesse elfe du plus haut rang. Malgré l’apparence juvénile de son interprète, son titre de princesse, et l’image de tête couronnée indolente que lui a donné Peter Jackson, Galadriel est aussi une aventurière dotée de pouvoirs magiques qui en a vu des vertes et des pas mûres, et a acquis des millénaires de sagesse et de connaissances. C’est d’ailleurs le personnage le plus âgé du casting Sauron mis à part, et la seule avec Celebrimbor à avoir significativement connu les Années des Arbres en compagnie des dieux Valar avant même le Premier Âge (on vous expliquera une autre fois).

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo Morfydd ClarkGaladriel, faut pas lui baver sur les rouleaux

 

Au cours du Deuxième Âge, si elle est loin d’être la reine que l’on sait et ne règne que sur un petit fief, son pouvoir symbolique et sa renommée sont déjà immenses lorsque les Anneaux de Pouvoir sont forgés. C’est l’une des rares Ñoldor à avoir choisi de rester en Terre du Milieu après les évènements du Premier Âge, elle a inspiré à Fëanor (l’Elfe le plus mythique de tous) la création des Silmarils, mais a également eu le cran de s’opposer à lui au cours d’une guerre fratricide injustement provoquée par ce dernier. Elle a également fait plus d’un périlleux voyage et a notamment franchi le Helcaraxë, une étendue de glace dont la traversée fut un moment particulièrement marquant dans l’histoire des Elfes.

Enfin, bien qu’elle-même n’ait pas joué de rôle particulier au cours des guerres du Premier Âge, tout le reste de sa famille a péri l’épée à la main sur divers champs de bataille, notamment ses trois frères. Bien que déjà mariée depuis longtemps à Celeborn dans les livres au moment de la forge des Anneaux de Pouvoir, Amazon semble avoir décidé de ne pas inclure ce personnage dans son adaptation, accentuant encore son côté guerrière indépendante. Le marketing de la série l’a régulièrement décrite comme une tueuse en quête de vengeance, et la dernière bande-annonce montre qu’elle cherche notamment à venger son frère Finrod, cruellement tué par Sauron en personne dans les livres.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Morfydd ClarkUn écho à la traversée du Helcaraxë ? La dague indique en tout cas que cette image vient d’un épisode antérieur

 

SAURON (???)

Créé par : Tolkien

Race : Maia

Âge : Éternel (né avant la création d’Arda presque 50 000 ans avant la forge des Anneaux de Pouvoir)

Liens de parenté : aucun

Rang : Seigneur des Anneaux (oui c’est lui)

Vu dans les films de Peter Jackson : oui

Pour résumer : L’univers d’Eä créé par Tolkien est régit par une autorité divine nommée Eru Ilúvatar. En gros, Dieu au sens monothéiste, créateur du monde nommé Arda. De ses pensées, naquirent les Ainur, des êtres divins. Parmi les Ainur, les quatorze plus puissants d’entre eux devinrent les Valar. En gros, des dieux au sens polythéiste. Les autres Ainur sont les Maiar, suivants/servants/étudiants des Valar en fonction de leur patronnage, un peu comme des anges. Sauron est l’un de ces Maiar, comme Gandalf, Saroumane ou les Balrogs d’ailleurs. A l’origine, tous les Maiar sont purs, mais nombre d’entre eux ont été corrompus par le Vala rebelle Melkor, dont Sauron, qui devient son plus puissant et plus fidèle lieutenant.

 

Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : photoSauron n’a pas toujours ressemblé à cela (longue histoire, qu’on espère voir dans la série)

 

Melkor, aussi appelé Morgoth, défait et éjecté (littéralement) d’Arda à la fin du Premier Âge, Sauron passe de numéro deux à numéro dans la hiérarchie du Mal. Bien qu’en retrait au début du Deuxième Âge (du moins dans les livres) suite à la défaite lourde essuyée par son camp, cette période devient son âge d’or, puisque c’est durant cette ère que Sauron accomplit ses plus grands méfaits et livre ses plus grandes guerres. C’est notamment grâce, ou plutôt à cause de lui que les Anneaux de Pouvoir éponymes sont forgés, et le Deuxième Âge est si profondément lié à l’activité de Sauron qu’il se termine avec la première défaite de celui-ci, bien qu’il survive à travers l’Anneau Unique, et vous connaissez la suite.

Les Anneaux sont cependant loin d’être le seul fléau déclenché par Sauron au cours du Deuxième Âge, puisque dans les livres on lui doit notamment quelques perversités cruelles ainsi que de grosses catastrophes naturelles. Sauron est un über-antagoniste dont la marque de fabrique est la manipulation, la séduction et le déguisement, un être divin polymorphe. D’ailleurs, on ne sait toujours pas avec certitude si Sauron a été vu dans les bandes-annonces ni qui l’interprète, bien que sa présence ait été confirmée. Son ombre plane sur tous les drames du Deuxième Âge, dont il tire plus ou moins toutes les ficelles, il est partout sans qu’on le voit nulle part, et même ses défaites font parfois partie de ses plans.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Sauron ?Certains pensent qu’il s’agit de cette personne vue dans les bandes-annonces (et oui ce plan est hyper laid)

 

ELROND (ROBERT ARAMAYO)

Créé par : Tolkien

Race : Elfe (Ñoldo), à l’origine mi-Homme mi-Elfe ayant choisi le destin des Elfes

Âge : Environ 1500 ans lors de la forge des Anneaux de Pouvoir

Liens de parenté : grand-grand-grand-(…)-grand oncle d’Elendil, Isildur, Eärien et Miriel, protégé de Gil-Galad (et père d’Arwen)

Rang : capitaine d’armée chez les Elfes Ñoldor et héraut de Gil-Galad dans les livres, apparemment architecte dans la série

Vu dans les films de Peter Jackson : oui

Pour résumer : Si Elrond est l’un des Elfes les plus importants et emblématiques du Seigneur des Anneaux, il n’est pour ainsi dire pas grand-chose lorsque débute le Deuxième Âge, contrairement à Galadriel par exemple. Captif lors des guerres du Premier Âge, il vit dans l’ombre de sa trop glorieuse lignée. Celle-ci comprend la mythique héroïne Elfe Lúthien, qui a arraché l’un des Silmarils de la couronne de Morgoth, ainsi qu’Eärendil, père d’Elrond et pourfendeur d’Ancalagon, le plus puissant dragon de tous les temps, au cours du Premier Âge. Elros, le frère d’Elrond, n’est pas en reste, puisqu’il est rien de moins que le fondateur et le premier roi de Númenor, le plus grand royaume Humain.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Robert AramayoSi c’est Elrond, c’est pas Elcarré

 

Lorsque les anneaux sont forgés, Elrond est le seul membre de sa famille à ne pas s’être illustré d’une quelconque manière. Il est même assez isolé : ses parents ont disparu, et son frère demi-Elfe Elros est mort de vieillesse depuis bien longtemps après avoir choisi le destin des Humains. Elrond, également demi-Elfe, a beau avoir choisi le destin plus “noble” des Elfes, il n’est – du moins, dans les livres – qu’un capitaine d’armée et un héraut du haut-roi des Elfes Gil-Galad. Le Deuxième Âge sera cependant pour lui l’occasion de briller, notamment sur le champ de bataille, et de nouer des liens d’amitiés avec… les Nains (on debunkera le cliché pénible de la rivalité Nain/Elfe à un autre moment).

Malgré ses 1500 ans, c’est un jeune Elfe, du moins l’est-il par rapport aux autres du casting. Les showrunners ont déjà annoncé que la trajectoire d’Elrond au cours de la série serait celle d’un Elfe optimiste et volontaire devenant petit à petit sombre et amer, écrasé par le poids de son ascendance et usé par les déceptions et les échecs répétés des autres espèces auxquels il accorde volontiers sa confiance. Une progression intéressante et raccord avec la direction prise par les films de Peter Jackson, mais en contradiction avec les livres, dans lesquels il est décrit comme un parangon d’héroïsme et de vertu qui ne se décourage pas. Probablement l’un des personnages les plus intrigants et attendus par la rédaction.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo Robert AramayoElrond, avant le découragement. Une incarnation qu’il nous tarde de découvrir.

 

CELEBRIMBOR (CHARLES EDWARDS)

Créé par : Tolkien

Race : Elfe (Ñoldo)

Âge : Impossible à dire précisément mais au moins 2150 ans lors de la forge des Anneaux de Pouvoir et possiblement le même âge que Galadriel

Liens de parenté : aucun

Rang : Petit seigneur Elfe et chef des Gwaith-i-Mírdain, une grande guilde d’artisans Elfes

Vu dans les films de Peter Jackson : non

Pour résumer : Celebrimbor est un personnage à l’importance capitale. D’ailleurs, les joueurs connaissent déjà son histoire grâce à son rôle clé dans La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor. Il a beau être un seigneur Elfe de relativement petite envergure (du moins dans les livres), il est surtout renommé pour ses talents d’artisan. Celebrimbor est un créateur Elfe particulièrement doué et réputé, en particulier dans la joaillerie, domaine dans lequel son art est si raffiné qu’il est dit qu’il est le plus grand orfèvre de l’histoire de la Terre du Milieu derrière seulement son grand-père Fëanor, l’Elfe légendaire qui a forgé les trois Silmarils.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Charles Edwards (VI)Celebrimbor, normalement plus jeune que Galadriel, mais bon on n’est pas responsables des choix de casting

 

Bon, vous voyez où on veut en venir, et de toutes façons la promotion d’Amazon a déjà divulgué cet élément central du scénario : avec son BAC +2000 en bijouterie, c’est lui qui aura la mauvaise idée de forger les Anneaux de Pouvoir, neuf pour les Hommes, sept pour les Nains et trois pour les Elfes (un peu particuliers ceux-là, mais chut). Comment ? Pourquoi ? Et surtout, à quel prix ? Celebrimbor étant un personnage très ambivalent et une grosse source de spoilers, on vous laisse le soin de découvrir par vous-même, d’autant qu’Amazon pourrait ne pas être 100% fidèle aux livres.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Charles Edwards (VI)Nombre d’expressions faciales disponibles : une

 

GIL-GALAD (BENJAMIN WALKER)

Créé par : Tolkien

Race : Elfe (Ñoldo)

Âge : Environ 2300 ans lors de la forge des Anneaux de Pouvoir

Liens de parenté : protecteur d’Elrond

Rang : Haut-roi des Elfes Ñoldor 

Vu dans les films de Peter Jackson : oui

Pour résumer : Bien que plus jeune et d’une lignée moins prestigieuse que Galadriel ou Celebrimbor, Gil-Galad est le gros bonnet chez les Elfes pendant le Deuxième Âge, comme son titre de Haut-Roi des Elfes Ñoldor le dit assez clairement. Un titre que personne ne conteste par ailleurs, tant Gil-Galad s’avère être un bon souverain et un excellent combattant – en particulier à la lance. Il est particulièrement lié à Elrond, dont les parents ont disparus et qu’il a recueilli après que ce dernier ait choisi le destin des Elfes.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Benjamin WalkerGil-Galad (avec sa lance Aeglos, supposément)

 

Gil-Galad est un Elfe particulièrement intègre et pur, capable de voir le Mal malgré ses déguisements et ses changements d’apparences. Benjamin Walker qui l’incarne a même parlé d’une capacité d’anticipation confinant à une forme de don de “prescience” dans la série. On verra où cela nous mène, mais dans les livres, c’est un incorruptible et un très grand meneur, capable de forger des alliances durables et de maintenir l’unité quand bien même tout semble perdu.

Et si vous avez bien fait attention au Seigneur des anneaux : La Communauté de l’anneau dans lequel on l’apperçoit, vous savez quand cela s’avèrera le plus crucial. Enfin, dans les livres, il a un énorme moment de bravoure à venir, l’un des tous meilleurs duels jamais écrits par Tolkien. C’est l’un des personnages les plus attendus par la rédaction.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Benjamin WalkerHello Mister Big Shot

 

DURIN IV (OWAIN ARTHUR)

Créé par : Tolkien, mais d’ores et déjà largement repris par Amazon

Race : Nain

Âge : inconnu, mais il n’est pas censé être né quand les Anneaux de Pouvoir sont forgés, donc on suppose que ce sera un “jeune” Nain entre 60 et 150 ans, comme Gimli dans Le Seigneur des Anneaux

Liens de parenté : descendant de Durin III roi de Khazad-dûm et du peuple de Durin, époux de la princesse Disa

Rang : prince héritier de Khazad-dûm et réincarnation de Durin

Vu dans les films de Peter Jackson : non

Pour résumer : Durin IV a beau être un personnage créé par Tolkien, l’auteur l’évoque seulement très brièvement, contrairement à son père Durin III, un peu plus détaillé et auteur de certains hauts-faits… mais aussi de certaines erreurs. Durin IV a cependant été annoncé comme l’un des personnages majeurs de la série tandis que la présence de Durin III semble plus secondaire. Difficile de discerner exactement à quoi s’attendre donc, mais il semblerait que les showrunners aient choisi de redistribuer les cartes entre Durin III et Durin IV et de les mélanger.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Owain ArthurDurin IV, en train de succéder à Durin III ?

 

Bien que s’appuyant sur les grandes lignes établies par Tolkien, le détail des péripéties qui attendent Durin IV seront donc probablement inventés. Mais si les destins de Durin III et de Durin IV sont mélangés, on peut s’attendre à une certaine camaraderie entre lui et Elrond – déjà mise en avant par un poster – ainsi qu’à une très grosse baston les impliquant tous les deux… mais aussi à quelques évènements tragiques qui amorceront le repli des royaumes Nains sur eux-mêmes.

Pour l’anecdote (et pour mieux comprendre cette histoire de Durin), les habitants du royaume de Khazad-dûm croient que leur fondateur Durin se réincarnera sept fois, et “choisissent” leur nouveau meneur de cette manière, en fonction aussi de la ressemblance physique. Même si, comme par hasard, chaque nouveau Durin est un descendant de l’ancien Durin, et que cela amène parfois plusieurs Durin à coexister. Bref, s’appeler Durin n’est pas une mince affaire chez les Nains de Khazad-dûm, à voir si ce trait particulier sera gardé dans la série.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Owain Arthur– Merci – Durin

 

DISA (SOPHIA NOMVETE)

Créée par : Amazon

Race : Naine

Âge : inconnu, mais vu qu’elle est liée à Durin IV on soupçonne un âge similaire entre 60 et 150 ans

Lien de parenté : épouse de Durin IV

Rang : princesse de Khazad-dûm

Pour résumer : Le fameux personnage de la discorde. Disa est une princesse Naine, et d’après son interprète dans les colonnes de Collider, elle sera amenée à régner conjointement avec son mari Durin IV sur le royaume de Khazad-dûm. Et par conjointement, notre petit doigt nous dit que ce sera elle qui fera tourner la baraque pendant que Durin IV vadrouillera avec Elrond. Notez que ce n’est pas rien : ce n’est pas tout à fait compréhensible si l’on n’a vu que les films de Peter Jackson, mais Khazad-dûm est le plus grand royaume Nain à avoir jamais vu le jour (façon de parler pour un royaume souterrain), fondé qui plus est par le premier Durin, l’un des sept tous premiers Nains de la création.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Sophia NomveteDisa a longtemps été modératrice de commentaires chez Ecran Large

 

Il faut en plus ajouter à cela que Khazad-dûm est la seule source de mithril (le fameux métal aux nombreuses propriétés extraordinaires) au monde, et que le royaume est géographiquement situé sur un territoire clé, voisin du territoire d’Eregion sur lequel règne l’orfèvre Elfe Celebrimbor. Et figurez-vous qu’à cette époque, Elfes et Nains entretiennent de très bons rapports, faits d’échanges commericaux et de savoir-faire, et même d’amitiés sincères. D’aucuns pourraient même dire que Disa sera à la tête du royaume le plus prospère et le plus riche en ressources du monde au moment de la création des anneaux de pouvoir. Un personnage plutôt orientée politique qu’aventure donc à priori.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photoNous, attendant votre commentaire

 

ELENDIL (LLOYD OWEN)

Créé par : Tolkien

Race : Humain (Númenor)

Âge : n’est pas censé être né au moment où les Anneaux de Pouvoir sont forgés

Lien de parenté : père d’Isildur et Eärien, lointain grand-père d’Aragorn

Rang : seigneur d’Andúnië, capitale d’une des cinq provinces de Númenor

Vu dans les films de Peter Jackson : oui

Pour résumer : Elendil est un seigneur local de Númenor, royaume insulaire tiré des eaux à la fin du Premier Âge par les Valar pour récompenser les Humains qui ont pris part au combat contre Morgoth. Descendants d’Elros, frère demi-Elfe d’Elrond ayant choisi le destin des Hommes et qui fut leur premier roi, les Hommes de Númenor sont favorisés des Valar, qui leurs ont également accordés quelques savoirs technologiques divins et une longévité accrue. C’est une civilisation à l’origine très liée aux Elfes, essentiellement maritime, prospère, dont les armées sont craintes et capable de prouesses scientifiques… mais aussi vaniteuse, orgueilleuse, et légèrement endogame.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Lloyd OwenMais Elendil vaut mieux que cela

 

Cependant Elendil, du moins dans les livres, fait partie des Númenóréens qui n’est pas en proie à l’hybris et dont la pureté de coeur est infaillible. C’est d’ailleurs lui qui sera le meneur des Humains lors de la Guerre de la Dernière Alliance contre Sauron, comme vu dans le prologue de Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l’anneau. Mais en-dehors de ce fait connu, le rôle d’Elendil à Númenor fut également déterminant à plus d’un titre. C’est un personnage dont les décisions politiques s’avèreront absolument cruciales, mais nous n’en dirons pas plus pour ne pas spoiler, d’autant qu’Amazon semble avoir fait quelques grosses modifications du côté de Númenor et de sa chronologie.

Elendil, comme la plupart des Númenóréens du casting, est en effet complètement anachronique, puisqu’il naît des milliers d’années après la forge des anneaux de pouvoir. De plus, il semble en effet présenté sous la simple étiquette de “marin qui deviendra roi”, alors qu’il est censé être un seigneur de haute-lignée, possesseur de la légendaire épée Narsil – reforgée des millénaires plus tard par son très lointain petit-fils Aragorn – et le dirigeant de l’une des cinq provinces de Númenor. Faut-il y voir une nouvelle trajectoire du type parti de rien, inventée par Amazon ? Ou voyage-t-il en cachant son rang véritable, comme Aragorn (une manie familiale sens doute) ? Mystère.

 

Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : photo, Peter McKenzieComme il y a peu d’images d’Elendil disponibles, voici Elendil version Communauté de l’Anneau. Un type bien.

 

ISILDUR (MAXIM BALDRY)

Créé par : Tolkien

Race : Humain (Númenor)

Âge : n’est pas censé être né au moment où les Anneaux de Pouvoir sont forgés

Lien de parenté : fils aîné d’Elendil, frère d’Eärien, lointain parent d’Aragorn

Rang : héritier d’Elendil

Vu dans les films de Peter Jackson : oui

Pour résumer : Plus qu’Elendil, son fils Isildur est probablement le Númenóréen le plus connu du grand public, puisqu’il est le personnage central du prologue du Seigneur des anneaux : La Communauté de l’anneau, celui qui arracha l’Anneau Unique de la main de Sauron mais refusa de détruire l’artefact maléfique, permettant au mal de perdurer au cours du Troisième Âge. Un échec largement imputé à sa faiblesse de caractère et surtout à sa cupidité bien humaine, que l’Anneau sût exploiter au moment fatidique. Sauf que c’est une interprétation assez libre par Peter Jackson de ce qu’il se passe dans les livres.

 

Lloyd Owen : photo, Maxim BaldryIsildur, version très jeune

 

S’il refuse bien de détruire l’Anneau Unique, c’est moins pour convoiter ses pouvoirs que pour compensation de la mort de ses camarades et des dévastations causées par Sauron sur son île natale de Númenor. Isildur commet cette erreur moins par avidité que par mélancolie. En bon héros Tolkienien, il est en réalité doté d’un grand sens du devoir moral hérité de son père. L’Anneau le dupe d’ailleurs par là-même dans les livres (ce qui prouve bien la finesse de ses séductions), car Isildur le conserve pour en faire un héritage familial, une manière de transmettre la mémoire de sa lignée. C’est en réalité pour cela qu’il lui est ‘précieux’.

Si l’on retient de lui principalement cet échec, Isildur est aussi pourtant l’auteur de nombreux exploits héroïques au cours du Deuxième Âge, période au cours de laquelle il a même pris une sacrée somme de risques personnels pour faire triompher le bien. Amazon semble d’ailleurs avoir repris ce traitement plus positif pour ce personnage plutôt tourné vers l’action, puisque la plate-forme a annoncé vouloir faire en sorte que “son histoire se termine tragiquement et non bêtement”. Une redirection ambitieuse qui a intérêt à être réussie, car Isildur est annoncé comme l’un des personnages principaux de la série.

 

Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau : photoIsildur, version Communauté de l’Anneau – et aussi, version plus minable que dans les livres

 

EÄRIEN (EMA HORVATH)

Créée par : Amazon

Race : Humaine (Númenor)

Âge : ?

Lien de parenté : fille d’Elendil, soeur d’Isildur, lointaine parente d’Aragorn

Rang : héritière d’Elendil

Pour résumer : Créée de toutes pièces par Amazon, Eärien est la soeur d’Isildur, ainsi qu’une énorme énigme pour le moment. Aucun détail la concernant n’a été dévoilé, et son existence même laisse sacrément perplexe puisque si Isildur n’a pas de soeur dans les livres, il a en revanche un frère nommé Anárion. Sauf qu’il n’est pour le moment fait mention nulle part de la présence d’Anárion dans la série, alors que le frère en question est loin d’être un simple figurant au cours du Deuxième Âge.

Faut-il voir en Eärien une Anárion au féminin ? On l’espère, car c’est un beau personnage qui forme un beau duo avec Isildur. Les deux s’entendent en effet très bien (d’aucuns y verraient un décalque de Boromir et Faramir), et accomplissent de grandes choses ensemble, notamment dans une certaine terre Humaine proche du Mordor. Anárion sera d’ailleurs très malmené par Sauron au cours de sa vie, beaucoup plus qu’Isildur, et fera preuve de très grandes qualités guerrières et stratégiques sur le champ de bataille.

Nul ne sait encore si Anárion fera son apparition plus tard ou si Amazon a décidé de faire d’Eärien une Anárion de substitution, et il existe même un thread sur Reddit qui essaye de décrypter chaque mot de chaque interview des scénaristes pour essayer de déterminer si Elendil aura deux ou trois enfants. Mais on doit bien admettre que si Anárion est également au programme en plus d’Eärien, on se demande bien à quoi peut servir l’invention de cette dernière peut bien servir.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Ema HorvathEärien, aussi appelée, “t’es qui toi”

 

Míriel (CYNTHIA ADDAI-ROBINSON)

Créée par : Tolkien

Race : Humaine (Númenor)

Âge : n’est pas censé être née au moment où les Anneaux de Pouvoir sont forgés

Lien de parenté : cousine directe de Pharazôn

Rang : héritière du royaume de Númenor

Vue dans les films de Peter Jackson : non

Pour résumer : La chronologie de Númenor ayant été pas mal bousculée par Amazon, ce qui suit est à prendre avec des pincettes. Néanmoins, dans les grandes lignes, Míriel est l’héritière légitime du trône de Númenor et destinée à devenir la reine Tar-Míriel. Elle descend directement bien que très lontainement d’Elros, le frère demi-Elfe d’Elrond et premier roi de Númenor, et en fonction des réécritures de Tolkien, est un personnage qui a oscillé entre le positif et l’ambigu. Mais Amazon semble avoir choisi un traitement plutôt lumineux. Le studio la présente d’ailleurs comme “reine régente” de Númenor, ce qui signifie que son père Tar-Palantir est peut-être toujours vivant au début de la série ?

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Cynthia Addai-RobinsonMíriel, il est où le roi ?

 

C’est une question plus importante qu’elle n’en a l’air, car ce qu’il faut savoir sur Míriel, c’est qu’elle est la fille de Tar-Palantir, premier roi du Númenor à s’être remis dans le chemin des Valar après un assez longue historique de changement de foi au sein de l’île. La chronologie est tellement brouillée qu’il est difficile de savoir où la série commencera concernant cette histoire, mais pour simplifier, Númenor est à un moment de son histoire traversée par un profond schisme religieux. On vous laisse le soin de découvrir de peur de spoiler, mais toujours est-il que tout le monde sait que religion et politique font rarement des heureux.

Il s’agira probablement de l’arc narratif le plus Game of Thronesque des Anneaux de Pouvoir, et d’ores et déjà se posent donc ces questions lancinantes : où est Tar-Palantir, sachant qu’il n’est mentionné dans aucune fiche de casting ? Míriel serait-elle au centre d’un complot ? Ou à son origine ? Suit-elle aussi la voie des Valar ? Honnêtement, même avec l’appui des livres (qui ont changé de versions plus d’une fois, pour rappel), tout n’est pas sûr à 100% et une surprise est si vite arrivée que l’on se gardera bien de toute imprudence.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Cynthia Addai-RobinsonMíriel, il est où ton papa ?

 

PHARAZÔN (TRYSTAN GRAVELLE)

Créé par : Tolkien

Race : Humain (Númenor)

Âge : n’est pas censé être né au moment où les Anneaux de Pouvoir sont forgés

Lien de parenté : cousin direct de Míriel

Rang : membre de la branche royale cadette de Númenor

Vu dans les films de Peter Jackson : non

Pour résumer : Pharazôn est le neveu du roi Tar-Palantir et le cousin direct de Míriel. Un gros noble de Númenor donc. La série Amazon le présente comme un conseiller de cette dernière pendant sa période de régence, ce qui n’est pas le cas dans les livres mais ce qui n’est pas une déviation majeure non plus, puisque leur relation n’y est pas étayée plus que cela avant que l’intrigue qui les concerne ne se mette en branle. Et il y aurait énormément de choses à dire sur Pharazôn, un personnage extrêmement majeur notamment concernant le schisme religieux de Númenor, mais c’est à peu près tout ce que l’on peut se permettre d’affirmer sans risquer de spoiler. Poker face, personnage suivant.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Trystan GravellePhara qui ?

 

ARONDIR (Ismael Cruz Córdova)

Créé par : Amazon

Race : Elfe (Nando)

Âge : inconnu

Lien de parenté : aucun

Rang : inconnu

Pour résumer : Arondir a beau être un personnage créé de toutes pièces par Amazon, et contrairement aux autres Elfes du casting, Arondir est un Nando, ou plus communément un Elfe “sylvain” (comme Legolas ou Thranduil), bien que ce terme soit un peu fourre-tout. Il nous faudrait cinq paragraphes pour tout recontextualiser, mais en gros les Nandor sont des Elfes qui n’ont pas rejoint Aman (la terre des Valar) dans les années qui précèdent le Premier Âge. Ils vivent très isolés, ne sont pas très bien considérés par leur congénères Ñoldo – qui les appellent d’ailleurs Elfes sombres car ils ont préféré les ténèbres à la lumière d’Aman – et n’ont pour ainsi dire pas pris part aux conflits majeurs.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Ismael Cruz CordovaUne manière bien à lui d’Arondir les angles

 

Arondir est à ce titre une très curieuse et intrigrante invention. Contrairement aux Ñoldor, les Nandor sont extrêmement reclus, et pourtant Amazon a déjà stipulé qu’Arondir serait animé par son amour pour Bronwyn, une Humaine. Soit donc un décalque de la relation entre Aragorn et Arwen, mais aussi et surtout du mythique couple Beren et Lúthien, première occurrence de l’union entre un Humain et une Elfe. Beren et Lúthien sont également entrés dans la légende en arrachant à eux deux un Silmaril à Morgoth mais c’est une autre histoire. Simplement, retenez que le symbole est énorme pour les Humains comme les Elfes, que ce type d’union n’est jamais anodin et annonce souvent un destin exceptionnel.

Arondir devra donc peut-être à un moment ou l’autre faire le choix entre les destin des Humains ou celui des Elfes, comme Arwen, Elrond et Elros l’ont fait avant lui. Si l’on en croit les différentes bandes-annonces, son périple ne sera également pas de tout repos, donc il est possible qu’il accomplisse de grandes choses… mais aussi que son histoire finisse très mal. Le destin de Beren et Lúthien est en effet emprunt de tragédies, et plus prosaïquement, on sait que les couples mixtes font toujours des remous dans les univers de fantasy. Et non, Ismael Cruz Cordova n’est pas blanc de peau et oui il joue un Elfe, et cela n’a aucune espèce d’importance par rapport au canon.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo Nazanin Boniadi, Ismael Cruz CordovaArondir avec Bronwyn et Theo

 

BRONWYN ET THEO (NAZANIN BONIADI ET TYROE MUHAFIDIN)

Créés par : Amazon

Race : Humains

Rang : une simple apothicaire et son fils

Pour résumer : Bronwyn et son fils Theo sont deux humains “normaux” (sous-entendu, comme vous et nous, et pas de Númenor) inventés par Amazon. Bronwyn élève son fils seul, et est amoureuse de l’Elfe Arondir. On ne sait pas encore dans quelles circonstances les deux se sont rencontrés, mais il y a déjà tout un univers de théories sur internet que l’on vous épargnera. On soulignera juste que leur village s’appelle Tirharad, et que celui-ci est complètement inventé. Cependant, le nom est intrigant, puisqu’il semble suggérer qu’il se situe dans une terre appelée le Harad, au sud du Gondor et du Mordor. Ce qui serait un choix d’adaptation vraiment génial, puisque l’histoire du Harad est passionnante.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Nazanin BoniadiBronwyn (au Harad ?)

 

Le Harad est une terre à l’histoire sombre qui n’a pour ainsi dire jamais été libre, passant de la domination de la frange dure des Númenóréens qui en a fait une colonie, à celle des armées esclavagistes de Sauron, puis plus tard à la soumission au Gondor. Si Bronwyn et Theo sont bien des Haradrims asservis, ils pourraient apporter une nouvelle lecture à ce terme chargé de connotations négatives et devenu synonyme d’Humains au service du Mal (notamment à cause des films), alors que Tolkien a écrit toute un récit bien plus nuancé sur le Harad. Par ailleurs, c’est au Harad qu’on trouve les Mûmakils, et on n’aurait rien contre une bonne grosse charge d’éléphants de guerre géants.

En revanche, cela rend la question de la rencontre entre Arondir et Bronwyn encore plus mystérieuse, car il semblerait qu’ils se soient rencontrés dans le village de Bronwyn. On se demande bien ce qu’un Elfe pourrait bien faire dans ce coin de la carte, à fortiori un Nando. Cela en fait du chemin pour un Elfe qui d’habitude ne quitte jamais sa forêt, Arondir est très très loin de chez lui. Est-il en exil ? Dernière question, et non des moindres : Theo, sérieusement ?? Y’avait vraiment pas plus basique encore ? C’est grec en plus, et pas du tout raccord avec les inspirations linguistiques de Tolkien. Absolument n’importe quoi, même Gérard aurait été mieux.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Tyroe Muhafidin “Theo” fraises mon vieux

 

HALBRAND (CHARLIE VICKERS)

Créé par : Amazon

Race : Humain

Âge : inconnu

Liens de parenté : inconnus

Rang : inconnu

Pour résumer : Halbrand est un personnage totalement créé par Amazon pour la série, mais il est décrit comme l’un des personnages principaux et comme un Humain dont le destin est particulièrement lié à celui de Galadriel, qu’il rencontre alors qu’il dérive sur un radeau après un naufrage. Un choix créatif pour le coup vraiment bizarre, après tout ce n’est pas comme si l’univers de Tolkien débordait d’histoires et de personnages originaux à raconter, mais on doit quand même se traîner un beau gosse généré aléatoirement par ordinateur. Cela étant dit, si on ne sait rien de plus sur lui pour le moment, il est permis d’espérer que ce soit un personnage qui voyage sous une fausse identité.

Ce n’est pas comme si cela ne s’était jamais vu dans l’univers de Tolkien et de la fantasy en général, et pour rappel, on n’a toujours vu aucune trace de Tar-Palantir, le roi de Númenor, alors que l’île est sous la régence de Míriel. Vous nous direz, ce ne serait pas du tout raccord en terme d’apparences physiques et d’écarts d’âge entre les interprètes du père, de la fille, et du neveu Pharazôn, mais après tout les Númenóréens ne vieillissent pas comme les Humains normaux et vivent plusieurs décennies supplémentaires. Et si ce n’est pas lui, il y a encore de nombreuses possibilités à épuiser. Bref, possible qu’Halbrand ne soit pas juste un ajout gratuit. Possible aussi qu’on se fasse du mal. Laissez-nous rêver.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Photo , Charlie VickersUnivers de fantasy aléatoire numéro 6542

 

TREVYN (SIMON MERRELLS)

Créé par : Amazon

Race : inconnue

Âge : inconnu

Liens de parenté : inconnus

Rang : inconnu

Pour résumer : Amazon a créé un personnage qui s’appelle Trevyn. Voilà. Aucun détail n’a été donné et on n’a pas la moindre idée de qui il peut être. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il a le pire nom de tout le casting et qu’on espère comme pour Halbrand que c’est un nom d’emprunt.

 

Simon Merrells : photoAucune image disponible, donc voici l’acteur Simon Merrells en Jules César dans Legends of Tomorrow

 

THE STRANGER AKA “METEOR MAN” (DANIEL WEYMAN)

Créé par : ?

Race : inconnue

Âge : inconnu

Liens de parenté : inconnus

Rang : inconnu

Pour résumer : L’homme à l’intérieur du météore dans les bandes-annonces est à l’origine de nombreuses spéculations en ligne, mais il semblerait bien qu’il soit amener à jouer un rôle majeur dans la série. Il apparaît particulièrement lié aux Hobbits, et certains pensent qu’il pourrait donc s’agir de Tom Bombadil, un esprit bienveillant tombé de la Lune. D’autres estiment qu’il pourrait s’agir d’un des cinq magiciens (qui sont en réalité des Maiar sous apparence humaine) envoyés en Terre du Milieu par les Valar, ce qui expliquerait aussi qu’il tombe du ciel.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photo, Daniel WeymanBon par contre il n’a pas de bâton, ce qui contredit la thèse du magicien

 

Ces deux théories crééraient une grosse entorse à la chronologie des livres, mais ici à la rédaction, notre préférence irait tout de même à la seconde, la figure du magicien étant par ailleurs extrêmement lié à l’univers de Tolkien dans l’imaginaire collectif. Mais quel magicien entre Gandalf, Saroumane, Radagast, Alatar et Pallando ? Impossible à dire, et d’ailleurs, aucun n’est censé avoir été envoyé sur Arda au moment où les Anneaux sont forgés, mais seul Gandalf est connu pour son affinité particulière avec les Hobbits…

Une autre théorie de notre cru voudrait qu’il puisse s’agir de Sauron lui-même. On y croit à peine, mais après tout c’est également un Maia, donc un être venu d’en-dehors d’Arda et capable de changer son apparence. Son son entrée fracassante ainsi que son air d’ermite pourraient être un subterfuge de sa part. Mais alors, pourquoi aller s’échouer auprès de Hobbits primitifs et en quoi pourraient-ils lui être utile dans ses plans, on n’en a aucune idée. En tout cas, si c’est le cas, vous l’aurez lu ici en premier.

 

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : photoAdmettez que le feu, la forme d’oeil… non ?

 

ELANOR “NORI” BRANDYFOOT (MARKELLA KAVENAGH)

Créée par : Amazon

Race : Hobbit

Âge : inconnu (mais jeune), n’est pas censée être née au moment de la Forge des Anneaux de Pouvoir

Liens de parenté : fille de Largo Brandyfoot et Marigold Brandyfoot

Rang : inconnu

Pour résumer : Encore une création d’Amazon et non des moindres, puisque Nori et tous ses petits camarades Hobbits ne devraient tout simplement probablement pas exister, l’existence des Hobbits n’étant pas rapportée avant au moins 3000 ans après la forge des anneaux de pouvoir. Cela dit, Amazon semble avoir fait de ses Hobbits un peuple relativement primitif, ce qui serait assez raccord. De plus, l’univers de Tolkien est si lié à la figure du Hobbit qu’il était probablement difficile de ne pas inclure au moins un ou une protagoniste Hobbit.

 

Markella Kavenagh : photoLes tout premiers Hobbits ?

 

Évidemment, autant vous dire que l’on a pas la moindre idée de qui est Nori en particulier et de quel sera son rôle, puisque Amazon est en totale roue libre de ce côté-ci. Tout au plus pourra-t-on vous apprendre que Nori est décrite comme une ancêtre des Harfoot (ou Piévelu), une des trois branches principales des Hobbits, et la branche majoritaire parmi celles-ci. Les Harfoots sont les plus petits des Hobbits et les plus casaniers. Comme leur nom l’indique, ce sont également ceux qui ont le plus de poils sur les pieds. Ils aiment particulièrement vivre dans leur trous de Hobbits, ont la peau sombre (oui même dans les romans, pensez-y avant de commenter un truc raciste) et apprécient la tranquillité.

Ce sont eux qui coloniseront majoritairement la Comté, bien qu’ils n’y soient pas parvenus tous seuls. D’ailleurs, la distinction entre les branches Hobbits n’est plus très opérante à partir de ce moment-là, puisqu’elles se mélangent plus ou moins toutes, seuls les Stoors (ou Fortauds, branche dont est notamment issu Sméagol) restent à part. Tout au plus pourrait-on dire que des Hobbits connus, celui qui a le plus d’origines Harfoot est Sam. Bref, ce qu’il faut comprendre c’est que Nori fait partie des plus Hobbits de tous les Hobbits, mais, en bon décalque de Bilbo, elle est décrite comme ayant un appétit pour l’aventure. La maison est derrière, la route est devant.

 

Markella Kavenagh : photo“Le coeur plus grand que les pieds”, c’est déjà oui

 

“OREN” (JOSEPH MAWLE)

Créé par : Amazon

Race : Elfe ?

Âge : inconnu

Liens de parenté : inconnus

Rang : inconnu

Pour résumer : Flou total pour le personnage interprété par Joseph Mawle (alias Benjen Stark dans Game of Thrones), même son nom n’est pas encore totalement confirmé. Les rumeurs sur internet le présentent comme l’antagoniste principal de la saison 1, et il serait un Elfe qui se serait tourné du côté du Mal, ce qui n’est pas sans poser un certain nombre de questions. S’il a été dupé par Sauron, cela ne pose pas de problème de cohérence et il n’aura pas été le premier. En revanche s’il s’est allié volontairement à Sauron, c’est un petit peu plus bizarre, car extrêmement rares sont les Elfes qui ont collaboré avec Morgoth, maître de Sauron, tandis qu’aucun n’a accepté de servir ce dernier, moins puissant on le rappelle.

Si les Elfes sont capables de (très) mal agir et même de commettre des atrocités (Fëanor, Eöl…), il est dans leur nature même de résister au Mal et ses tentations directes, d’où le besoin de constamment recourir à la duperie pour Sauron. Il ne nous vient d’ailleurs à l’esprit qu’un seul exemple de traître Elfe conscient en la personne de Maeglin durant la chute du Gondolin au Premier Âge. Et encore, Morgoth lui avait promis quelque chose en échange, et Maeglin n’a pas combattu pour le Mal stricto sensu, il a “juste” donné des informations. A voir comment tout cela sera amené, si tant est qu'”Oren” soit bien un Elfe par ailleurs.

Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de Pouvoir – le guide sans spoilers des personnages de la série Amazon